LE TRISKELL ★★

VÉGÉTARIEN – VÉGÉTALIEN

Une amie souhaitait manger une galette bretonne. Ce qui tombait plutôt bien, c’est qu’elle travaillait quasiment à côté d’une crêperie. Comme elle voulait la goûter, pas besoin de réfléchir, nous sommes donc allées dîner la-bas. Appréciant la déco typiquement Bretonne, nous avons pu admirer d’anciens objets, des photos de personnes décédées et des publicités d’antan. Sur les fenêtres, des rideaux brodés étaient accrochés. One point for the deco ! Nous nous sommes installées sur une petite table de deux personnes et avons attendu gentiment la carte puis les plats (histoire trop fantastique).

Le pichet de cidre est arrivé. Il était peu pétillant et semblait avoir stagné avant de nous être servi. Super pour commencer.

 

MENU ET ADDITION

MENU : Comme dans toutes les crêperies, il y a pas mal de galettes en mode végé. En plus comme les pizzas, toutes les galettes sont adaptables. Donc pas de problèmes pour manger les végés ! Par contre, les vegan c’est mort pour les crêpes mais pas pour les salades (en fait pour une : La Gwendoline qui est entièrement végétalienne) ! En dessert : des crêpes sucrées, des glaces et du Kouign Amann (mon GROS péché mignon).

CARTE : c’est ici comme toujours !

ADDITION : environ 10 euros pour une galette bien garnie. Un menu à 10,90 avec une galette complète, une crêpe beurre sucre et une bolet de cidre. Un autre 13,90 avec une galette personnalisée, une crêpe sucrée plus haut de gamme et une bolet. Et un dernier menu à 20 incluant un apéro, une galette de la carte ou une salade et une crêpe ou une glace.

 

MA COMMANDE

Comme je suis une personne “é.co.nome” (si vous ne le savez pas encore), j’ai choisi un menu à 13,90. Pour la galette perso, ce fut concassé de tomates, fromage de chèvre (oui, je sais, Sheitan) et fondue de poireaux. Le cidre servi en bolet avec le menu était meilleur que celui en pichet. Était-ce le même ou non ? Je ne sais pas trop. Lorsque la galette est arrivée, je l’ai trouvé light. Idem pour ma copine qui en avait pris une en version viandarde. Lorsqu’on a commencé à couper le premier morceau, nos doutes se sont concrétisés. Seul le centre de la galette était rempli. Les quatre extrémités étaient vides. Déception sur la salée. En dessert, je ne sais plus trop celle que j’ai choisi. Une simple qui n’était pas difficile à rater. À la fin du repas, le serveur nous a proposé de nous offrir une crêpe sucrée. Comme nous avions assez mangé, nous lui en avons commandé une pour deux (grosses femmes). La crêpe choco blanc et noir est arrivée. Le cadeau nous a fait plaisir mais ne nous a pas vraiment réconcilié avec le reste du repas..

MA NOTE : 2/5 J’ai (nous) été déçue de la galette salée et de la crêpe sucrée. Dommage, j’adore le Finistère. Je pense qu’il y a d’autres crêperies de meilleure qualité sur Lille.

LE TRISKELL

7 rue des Primeurs

Ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h30 à 22h00


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *